5 sagesses du jeûne et ses bénéfices.

 

 

L’un des noms d’Allah le Très-Haut est : « Le Sage par excellence » (Al-Hakim). Le Sage est celui dont la sagesse est une qualité. La sagesse signifie faire preuve de minutie dans ce que l’on entreprend en prenant soin de mettre chaque chose à sa véritable place.

Ce qu’implique ce nom, qui est l’un des noms d’Allah le Très-Haut, est que tout ce qu’Allah a créé ou légiféré renferme une sagesse probante que cela soit connu par la personne ou pas.

Ainsi, le jeûne qu’Allah a prescrit à ses serviteurs contient une sagesse immense et dispose de bénéfices considérables :

1)  Se rapprocher de son seigneur 

Parmi les sagesses du jeûne : Le jeûne est un acte d’adoration par lequel la personne se rapproche de son Seigneur. Ceci, en délaissant ce qu’il aime instinctivement : manger, boire et s’accoupler. Par cela, il atteint l’agrément de son Seigneur et l’obtention de son noble paradis. Et en faisant cela, le musulman démontre sa préférence donnée aux actes aimés par son Seigneur sur les actes aimés par sa propre personne, et sa préférence donnée à l’au-delà sur la vie d’ici-bas.

2) La crainte d’Allah  

Parmi les sagesses du jeûne : Le jeûne pousse à la crainte d’Allah si la personne s’applique à accomplir ce qui lui est prescrit. Allah le Très-Haut dit :

 يأَيُّهَا الَّذِينَ ءَامَنُواْ كُتِبَ عَلَيْكُمُ الصِّيَامُ كَمَا كُتِبَ عَلَى الَّذِينَ مِن قَبْلِكُمْ لَعَلَّكُمْ تَتَّقُونَ 

« Ô vous les croyants ! On vous a prescrit le jeûne comme on l’a prescrit à ceux d’avant vous, pour que vous atteigniez la piété » (Sourate 2 La vache – verset 183)

Le jeûneur doit craindre Allah le Tout-Puissant. On entend par « crainte » le fait d’observer Ses ordres et s’abstenir de violer Ses interdictions. Ceci est l’objectif principal du jeûne. L’institution du jeûne n’a pas pour objectif de punir la personne en la privant de nourriture, de boisson et de rapport sexuel. En effet, le prophète ( paix et bénédictions sur lui) a dit : « Celui qui ne renonce ni à diffamer, ni à user de faussetés et ni à faire preuve d’ignorance, Allah n’a nul besoin qu’il se prive de manger ou de boire. »  Rapporté par Al-Boukhâry

On entend par « diffamer » tout acte interdit comme le mensonge, la médisance, l’insulte et toute autre parole interdite.

On entend par « user de faussetés » le fait de mettre en application un acte interdit comme s’en prendre aux gens injustement, en les trahissant, en les trompant, en les agressant physiquement, en s’accaparant leurs biens, etc. Fait partie également de la fausseté le fait d’écouter ce qui est interdit comme les chants interdits et les instruments de musique.

On entend par « faire preuve d’ignorance » le fait d’agir de façon insensée en s’éloignant de la rectitude dans l’acte et la parole.

Si le jeûneur chemine à la lumière du verset coranique et du hadith prophétique précédemment cités, son jeûne éduquera son âme, raffinera son comportement, et perfectionnera sa droiture morale. Ainsi, le mois de ramadan n’aura pas le temps d’exhaler son dernier soupir que le jeûneur ressentira déjà un changement bénéfique en son âme, dans son comportement et sa moralité.

3) S’apercevoir des bienfaits d’Allah

Parmi les sagesses du jeûne : Le jeûne permet aux riches de s’apercevoir des bienfaits qu’Allah lui a octroyés. En effet, Allah lui a facilité l’acquisition de tout ce qu’il désire comme nourriture licite, boisson licite, et rapports sexuels licites. Allah lui a facilité cela par prédestination. Ainsi, le riche manifeste sa gratitude envers son Seigneur et se souvient de son frère pauvre, qui n’a pas acquis les mêmes richesses, en faisant preuve à son égard de générosité et de bienfaisance.

4)  Discipline et maitrise de soi

Parmi les sagesses du jeûne : Le jeûne discipline la personne à la maitrise de soi et son contrôle. Ceci, pour qu’il puisse dominer sa propre personne pour le mener au bien et à la réussite ici-bas et dans l’au-delà. Aussi, le jeûne éduque la personne à s’éloigner de sa nature bestiale incontrôlable qui ne repousse aucun plaisir ni désir pour le mener vers ce qui lui est bénéfique.

5)  Bénéfices relatifs à la santé

Parmi les sagesses du jeûne : Le jeûne apporte des bénéfices relatifs à la santé produits d’une alimentation moindre, du repos de l’appareil digestif une période donnée qui permet la sédimentation de toutes substances nuisibles au corps humain, etc.

Tiré d’un épitre sur le jeûne, la prière de tarawih et la zakat a été écrit par Cheikh Al-Otheymine (qu’Allah lui accorde sa miséricorde)

Source: https://journaldumusulman.fr/5-sagesses-du-jeune-et-ses-benefices/

Infos à la une

Patrons de presse : halte à la diabolisation du mois béni de Ramad
    L’un des noms d’Allah le Très-Haut est :
En ce mois béni, il est indispensable d’évoquer la prièr
La prière de consultation (salat istikhara) est un des bienfaits
« Vous êtes chargé(e) de réaliser une note pour présenter
Avoir un ou plusieurs enfants ayant mémorisé l’intégralité du Co