USA : 53 musulmans quittent leur emploi pour pouvoir accomplir leur prière.

priere travail

Dans le Wisconsin aux États-Unis, plusieurs employés musulmans ont pris la décision de quitter leur emploi après que les horaires de pause aient été modifiés. En effet, ces employés musulmans pouvaient jusqu’alors prier aux heures de pause.

Seulement voilà, les responsables de l’entreprise Ariens ayant pris la décision de changer ces horaires, les employés musulmans ont logiquement décidé d’arrêter de travailler. Ce ne sont pas moins de53 employés de cette boîte qui ont donc quitté leur emploi. Et pour cause, ces derniers ne pourront plus effectuer leur prière à l’heure. Appliquer le deuxième pilier de l’Islam comme il se doit ou le délaisser : la question ne se pose évidemment pas. Le départ de ces employés ne sera pas sans conséquence pour l’entreprise qui devra remplacer une cinquantaine de personnes en quelques jours.

Les responsables de l’entreprise se désolent donc de cette décision. Ils avaient jusqu’à présent tout mis en œuvre pour permettre aux musulmans de prier sur leur lieu de travail à des heures précises mais ils expliquent que la demande croissante de fabrication les contraint à modifier ces horaires. « Nous demandons aux employés de prier durant les pauses dans les salles de prière désignées. Notre environnement de fabrication ne permet pas de pauses imprévues dans la production », souligne le porte parole de la société.

Les responsables de l’entreprise Ariens précisent qu’ils ont un profond respect pour l’Islam, preuve en est, les salles de prière aménagées. Les responsables de la boîte ont précisé qu’ils feront leur possible pour répondre aux besoins des employés en déclarant : « Nous accueillerons tous les employés souhaitant reprendre leur travail en vertu de la nouvelle politique, nous tenterons de chercher des solutions dans les changements qui ne coïncident pas avec les temps de prière. Nous respectons leur foi, et nous respectons leur décision indépendamment de leur choix de retourner au travail ou pas ». La direction de l’entreprise tente donc de récupérer ses employés musulmans. Ces frères somaliens n’ont pas hésité un instant à quitter leur emploi pour privilégier leur prière. Cela nous rappelle que même si l’on travaille, la dounia ne doit pas être une priorité car adorer Allah est le seul but pour lequel Il nous a créés.

Source:http://www.ajib.fr/2016/01/usa-53-musulmans-quittent-leur-emploi-pour-pouvoir-accomplir-leur-priere/

Infos à la une

Le temps. Ce trésor que nous prenons bien peu en considération.
Patrons de presse : halte à la diabolisation du mois béni de Ramad
    L’un des noms d’Allah le Très-Haut est :
En ce mois béni, il est indispensable d’évoquer la prièr
La prière de consultation (salat istikhara) est un des bienfaits
« Vous êtes chargé(e) de réaliser une note pour présenter